500 familles assignent en justice le distributeur d’un vaccin défectueux. A Lisieux (Calvados), une association cherche à savoir si des enfants de la région sont concernés. Jacques-Bessin-008-630x0.JPG

                                            Jacques Bessin, au milieu des piles de dossiers envoyés par les familles.)


Poussées de fièvre, diarrhées aiguës, maux de tête, perte d’appétit, troubles du comportement et du sommeil, nausées… Plusieurs centaines d’enfants présentent des symptômes inexpliqués et persistants depuis qu’ils ont été vaccinés contre la méningite. En cause : le vaccin « Méningitec », dont 21 lots défectueux ont été retirés du marché par son distributeur, le laboratoire CSP.

Dans un communiqué, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) parle de « présence de particules dans un nombre limité de seringues de certains lots de Meningitec ». Plus de 500 familles ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Un procès doit se dérouler le 24 novembre 2015 au tribunal de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), où se trouve le siège du laboratoire. Jusqu’à 60 appels de plaignants par jour

A Lisieux (Calvados), Jacques Bessin est chargé de collecter les dossiers des plaignants, au nom de l’Unacs (Union nationale des associations citoyennes de santé). Au compte-goutte durant l’été, les demandes ont explosé depuis la diffusion, le 22 septembre, d’un reportage à ce sujet chez nos confrères de BFM TV. Ces derniers temps, son téléphone sonne jusqu’à 60 fois par jour.

   « Ça n’arrête pas, les gens sont inquiets, explique le Lexovien, jugé en 2002 pour avoir refusé de faire vacciner sa fille. Le ministère de la Santé n’est pas très bavard à propos du Méningitec. Nous, nous aidons les familles à faire valoir leurs droits ».

Les dossiers viennent de toute la France. Mais aucun, pour le moment, du pays d’Auge. Jacques Bessin lance un appel pour savoir si des enfants de la région présentent les mêmes symptômes après avoir reçu une injection de Méningitec. Renseignements au 06.80.12.71.02 ou 06 61 55 95 68